Charte Alliance

Une éthique

Alliance s’inscrit dans le mouvement des soins palliatifs qui visent à soulager la
douleur, à apaiser la souffrance morale, à préserver la qualité de vie, la dignité
de la personne et à soutenir son entourage.
Alliance cherche à répondre aux besoins de ceux qui souffrent.
Alliance a une conception globale de la personne dans le respect de la vie jusqu’au bout.
Alliance refuse toute action pouvant provoquer la mort.
Alliance pose comme valeurs fondamentales l’humanité et la singularité de tout
être, l’écoute et le respect de la personne malade et de sa famille.

Des objectifs

Répondre

Par son engagement à la détresse et à la demande des personnes confrontées à
la souffrance physique et/ ou morale, et à l’approche de la mort (art.1er des
statuts).

Accompagner

  • Des personnes atteintes d’une maladie grave et leurs familles, par des
    bénévoles formés, pour un lien entre la personne gravement malade, sa famille,
    ses amis, les soignants, son entourage.
  • Des personnes endeuillées, par un soutien individuel ou en groupe.

Sensibiliser

La société à un autre regard sur la maladie grave, la fin de la vie et le deuil.

Former

À un apprentissage à vivre sa propre vie le plus pleinement possible jusqu’à sa fin.

Contribuer

  • À une recherche face aux multiples interrogations soulevées par la mort
  • À la formation d’équipes de bénévoles accompagnants.
  • Au sein de ses associations adhérentes, la fédération met en œuvre :

Des actions

L’accompagnement en équipe à domicile et en institution par :

  • La présence–écoute : relation directe avec la personne malade ou endeuillée pour apporter assistance, écoute et soutien.
  • La présence-garde afin de libérer occasionnellement les membres de la famille.
  • L’escorte lors des déplacements de la personne malade.
  • Le transport en voiture des membres de la famille.
  • L’aide à la vie quotidienne : courses, animaux, démarches…

En ne voulant jamais être en concurrence avec les professionnels.

La formation

Formation à l’adresse des professionnels et des institutions, formation initiale et
continue des bénévoles.

La sensibilisation de la société par

  • Des permanences d’accueil et d’écoute proposée dans tous les lieux de vie d’Alliance.
  • Un cycle de formation de 48heures ouvert au grand public.
  • Des réunions de réflexion- partage à l’intention de tous.
  • Des informations par le biais de conférences publiques, de journées
    régionales, de publication de bulletins, de forums, de congrès,
    d’interventions dans des écoles, des organismes spécialisés, des hôpitaux,
    des centres de formation de soignants et travailleurs sociaux, de
    réalisations de documents audio visuels, de communications médiatiques…

Des principes d’action
pour le bénévole accompagnant

  • Il tend à être auprès de la personne accompagnée et de sa famille, une présence vraie, aimante et respectueuse.
  • Il respecte la parole reçue de la personne et/ ou de son entourage, tend à ne pas l’interpréter et se sait tenu à la confidentialité et la discrétion.
  • Il veille à ne pas prendre la place de la famille, des amis de la personne accompagnée. Il respecte la dignité et l’intimité de la personne.
  • Il respecte les opinions politiques, philosophiques, religieuses de la personne accompagnée et de son entourage.
  • Il ne se substitue pas aux professionnels. Il est en complémentarité avec les différents intervenants.

Un engagement associatif
Le bénévole s’engage à :

Respecter cette charte dans le cadre de son service, participer à la vie
associative, travailler en équipe, se former pour approfondir son action bénévole.

La fédération et ses associations adhérentes s’engagent à :

Coordonner les actions, former et sélectionner les bénévoles, soutenir leur
service, mettre en commun les expériences, favoriser les rencontres et les
échanges et promouvoir une solidarité humaine.

Soins palliatifs

charte de la SFAP

Les soins palliatifs sont des soins actifs dans une approche globale de la personne atteinte d’une maladie grave évolutive ou terminale. Leur objectif est de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.
Les soins palliatifs et l’accompagnement sont interdisciplinaires. Ils s’adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou en institution. La formation et le soutien des soignants et des bénévoles font partie de cette démarche.
Les soins palliatifs et l’accompagnement considèrent le malade comme un être vivant et la mort comme un processus naturel. Ceux qui les dispensent cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables. Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort. Ils s’efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu’au décès et proposent un soutien aux proches en deuil.